Séance d’astrophotographie - octobre 2016

../../../../2016/10/31/astrophotos-octobre-2016/
Antoine Van-Elstraete (antoine@van-elstraete.net)
lundi 31 octobre 2016





3 min.

Image d'illustration

Habitant à la campagne, j’ai peu de pollution lumineuse et je vois, quand la météo le permet, un grand nombre d’étoiles. Je me suis demandé si je pouvait les photographier avec mon matériel « de base ».

Après quelques petites lectures ici et , j’ai décidé de me lancer.

Le matériel

J’utilise un boitier moyen de gamme, un Canon EOS 1100D. Pour l’objectif, j’ai sorti le plus lumineux que j’avais : le Canon EF 50 mm f/1.8. Clairement, sa distance focale de 50 mm n’est pas trop adaptée, surtout avec le capteur du 1100D qui a un facteur de 1.6, ce qui donne une distance focale de 80 mm. J’ai également pris un trépied, une lampe torche et mon ordinateur portable. L’ordinateur me permet plusieurs choses : contrôler l’appareil photo comme une télécommande (ce qui évite le flou de bougé quand on appuie sur le déclencheur) et d’utiliser un logiciel comme stellarium pour me repérer dans le ciel. Pour cette première séance, je n’ai pas cherché d’objets cellestes en particulier mais je me suis focalisé sur la partie la plus visible du ciel, sans pollution lumineuse.

La prise de vue

La partie que j’ai trouvé la plus difficile est la mise au point. En effet, impossible d’utiliser l’autofocus de nuit. La petite ouverture (réglée à f/2.8 la plupart du temps) rend la chose très minutieuse. Une fois cette étape franchie, la prise de vue s’effectue simplement. Il est possible de régler le focus de jour, mais en nettoyant l’objectif j’ai perdu ce réglage…

Pour la prise des photos, j’ai utilisé gphoto2 pour modifier les paramètres et déclencher la prise. Les commandes en exemple ci-dessous ne s’appliquent peut-être pas à votre appareil photo, la liste des paramètres est disponible avec la commande gphoto2 --list-config.

Mode BULB

gphoto2 --set-config shutterspeed=0 permet de passer en mode BULB, pour prendre la photo avec une pose longue. Pour une pose de 15 minutes, soit 900 secondes, la commande est :

gphoto2 --set-config eosremoterelease=5 --wait-event=900s --set-config eosremoterelease=0

eosremoterelease permet de choisir l’état du bouton de déclenchement. Donc ici, on presse le bouton, attend 900 secondes, puis relache le bouton.

J’ai tenté une pose d‘1/2 heure, mais la batterie de l’appareil photo a flenché lors de l’enregistrement sur la carte SD. Étonnement, les photos prisent en mode BULB sont très longue à s’enregistrer sur la carte SD (plusieurs minutes !).

Divers paramètres

gphoto2 --set-config iso=1600 pour régler les isos, gphoto2 --set-config capturetarget=1 pour enregistrer les données dans la carte mémoire et non la mémoire interne de l’appareil photo, gphoto2 --set-config shutterspeed=6 permet de choisir le temps de pose (le chiffre est dépendant de votre modèle d’appareil photo). Enfin la commande pour prendre une image est gphoto2 --capture-image.

Gallerie

Dans la gallerie, j’ai glissé 2 séries de 3 photos montrant les possibilitées (et l’intêret) du post-traitement. Les photos ont été retouchées avec darktable et les commentaires (noms d’étoiles et constellations) ajoutés avec Gimp.